RSS

Archives de Tag: Pré Muché

17 juin : « la nuit du Pré Muché »

Le blog vous l’a annoncé récemment, voici maintenant les détails pratiques pour la « Nuit du Pré Muché »….

 

Pourquoi une » nuit du Pré Muché » ? 

pour fêter le solstice d’été, c’est à dire la journée la plus longue et donc la nuit la plus courte de l’année, tout comme avec la Fête des Lumières,pour le solstice d’hiver, le Pré Muché éclaire avec toutes ses bougies lla fin de la journée la plus courte.

Petit rappel de ce que nous avons tous appris en géo à l’école,  et  peut-être oublié entre temps : C’est aux solstices (cette année le 21 juin  à 6h 24  et le 21 décembre à 17h 27) que  les rayons du soleil touchant la terre avec l’angle le plus incliné, on a pl plus de différence le durée entre jour et nuit, alors qu’aux équinoxes ( 20 mars et 22 septembre) le soleil étant au zénith à l’équateur terrestre, la terre se trouve alors à angle droit avec les rayons du soleil, ce qui fait que le jour et la nuit ont exactement la même durée…

Dès le 3ème siècle avant Jésus Christ, l’astronome et mathématicien Ératosthène avait réussi à calculer l’inclinaison de l’axe de la terre,  en faisant découler le principe des saisons, saisons que la mythologie grecque préférait illustrer par la lutte entre Déméter, déesse des moissons et Hadès, dieu de l’Enfer, mère et époux de Perséphone.

Depuis quelque temps des météorologues, (notamment ceux de la Chaîne Météo) semblent vouloir, au vu de l’évolution du climat, redéfinir le calendrier des saisons, faisant commencer l’hiver au 1er décembre, le printemps au 1er mars, l’été au 1er juin, et l’automne au 1er septembre…..faudra-t-il bientôt changer les dates de la fête de la musique et de la Nuit du Pré Muché ?

 

Et on fait quoi à la Nuit du Pré Muché ?

La fête, en chantant, en dansant, en partageant les pizzas cuites au feu de bois et comme dans toute bonne auberge espagnole, les salades, les desserts et les boissons, .

Vivre et partager un de ces moments festifs dont les habitants jardiniers et les habitués du pré Muché ont le secret, ….en attendant les traditionnels repas partages des mercredis d’été….

Au programme apéro en musique avec la chorale des Seniors de Barberousse, les pizzas  cuites dans le four du pré Muché (merci à Pascal et Cécile), la Danse de la Malaga avec Didier et ses collègues, les papotages et bavardages, les échanges de recettes, de trucs,  …en un mot le plaisir de passer ensemble une longue soirée jusqu’au début de la nuit la plus courte de l’année….que les plus  intrépides pourront passer à la belle étoile, en compagnie des nains du Pré Muché ……avant de partager un petit déjeuner dominical convivial,pour être en forme pour l’ouverture des bureaux de vote.

Au Pré Muché on apporte son manger (à partager), son verre et son couvert ….

. et on ‘oublie pas sa « petite laine » pour mieux supporter la fraîcheur de la nuit tombée

 

Le Pré Muché » sera exceptionnellement fermé ce  samedi après -midi afin de laisser le temps aux habitants jardiniers de préparer la soirée
 
1 commentaire

Publié par le juin 7, 2017 dans Actualité du Quartier, Lieux à connaître

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Le Pré Muché vous accueille de nouveau tous les samedis

Avec le retour des beaux jours, le petit arrosoir, symbole que le Pré Muché est ouvert à la visite, a repris ses habitudes sur le trottoir juste devant le Centre Albert Jacquard, et tous les samedis de 15 h à 17 h les habitants jardiniers se font un plaisir de vous faire visiter « leur » Pré Muché…….C’est qu’il est bien à l’abri, bien « muché’ ce jardin communautaire des AJOncs….

Le Pré Muché, Le blog vous en a  parlé dès ses débuts, aujourd’hui juste un petit rappel pour les nouveaux lecteurs

Comment accéder au Pré Muché ?

Il suffit de passer – non pas le pont, comme le chantait Brassens-, mais la cour et le garage à vélos du Centre Albert Jacquard pour arriver dans un petit coin de verdure, où la nature et la biodiversité sont reines. Les habitants jardiniers sont là tous les samedis pour vous faire découvrir  fleurs, légumes et  plantes aromatiques, vous parler de jardinage écologique, de réduction des déchets avec le compost,  de respect de la biodiversité…et vous inviter, si le cœur vous en dit, à leur prêter main forte..

Mais au Pré Muché, on peut aussi tout simplement venir s’asseoir sur un banc pour lire son journal au soleil (n’est-ce pas, Gilles ?) ou s’allonger sur l’herbe, un plaisir rare dans la métropole. il faut juste prévoir son plaid, il n’y a pas beaucoup de transats !.

A l’été, il y a aussi les repas partagés, les animations avec les enfants tout un programme pour profiter de cet espace vert dans le quartier, mais aussi des vraies fêtes, dont

 Bientôt, le 17 juin, la Nuit du Pré Muché

En l’honneur du solstice d’été, (cette année avec un peu d’avance pour que cela tombe bien  un samedi) les habitants jardiniers du Pré Muché organisent la traditionnelle Nuit du Pré Muché de 18 h à ….. Notez bien la date sur vos agendas et réservez votre soirée/votre nuit… le blog vous en dévoilera très bientôt. un peu plus sur ce  moment toujours très convivial et plein de surprises…

 

Étiquettes : , , , , , ,

Voici revenu le temps de la patate au Pré Muché

Fin Septembre, début Octobre, c’est le début de la récolte des pommes de terre, ce tubercule si symbolique du Nord et de ses Frites…la Voix du Nord du vendredi 30 septembre se fait d’ailleurs l’écho d’une récolte moins abondante cette année. . … Mais au Jardin du Pré Muché ce n’est pas le problème, car  c’est d’abord le plaisir de récolter ensemble ce qu’on a cultivé,  d’être ensemble et de fêter la convivialité.

Alors le blog et les  Ajonc vous donnent rendez vous  le samedi 8 octobre, à partir de 12h30,  au Pré Muché, l’arrosoir, symbole de l’ouverture du jardin, vousaccueillera sur le Trottoir du 115 Rue Saint Gabriel à Saint Maurice Pellevoisin.

d5f981ac9e204df49620f12b0c13d9be

Déjà la sixième Fête de la Patate dans le Quartier, le blog espère juste que le temps restera au beau jusqu’à samedi prochainpour permettre ce déjeuner partagé en plein air ; il y aura aussi des animations, de la musique… tous les ingrédients pour passer un bon après midi et bien clôturer  le Festival des Gens-Festival des Joncs.

Pour rappel : on apporte son assiette, ses couverts et son verre, on apporte sa spécialité (bien sûr à base de pommes de terre), salade ou dessert (si, si il y a bien des desserts à base de pommes de terre, la rapée de pommes de terre aux mirabelles en Alsace, le Babka au citron en Pologne et bien d’autres encore dans les Pays nordiques…) et puis les fameuses patates (pâte d’amande / cacao…) dont me régalent régulièrement mes amis d’outre Rhin… Je crois bien que je vais relever le défi, alors rendez-vous samedi prochain.

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le septembre 30, 2016 dans Actualité du Quartier

 

Étiquettes : , , ,

Fête des Voisins vendredi 27 mai 2016 à 19h30

Voici une date officielle ! Et pourtant… lorsque j’avais écris un article sur La Fête des Voisins, l’année dernière, d’aucuns m’avaient fait remarquer, à juste titre, que, dans le quartier, on n’avait pas attendu La Fête des Voisins « logotisée » pour organiser des réunions festives afin de rompre l’anonymat et l’isolement qui règnent parfois dans les grandes villes. Les fêtes champêtres du Pré Muché en sont un bel exemple. Mais si vous voulez organiser une fête entre voisins afin de faire plus ample connaissance, alors sautez sur l’occasion, cette date est faite pour vous, d’autant que la Mairie de Quartier Saint-Maurice Pellevoisin http://www.lille.fr/Saint-Maurice-Pellevoisin/Mairie-de-quartier-de-Saint-Maurice-Pellevoisin se met en quatre pour vous aider à organiser ce moment convivial par du prêt de matériel dont tables, chaises, tentes, par l’autorisation de l’occupation du domaine public, par des affichettes etc… http://www.lille.fr/Actualites/Fete-de-quartiers-ca-commence-des-maintenant. Il ne vous reste plus qu’à prévoir l’apéritif ou le repas, naturellement sous forme « d’Auberge Espagnole », expression qui, rappelons-le, signifie que chacun met la main à la pâte (et à la poche !) pour tout partager ensuite. Trop sympa ! Les cuisiniers et cuisinières confirmés ou en herbe s’en donnent à cœur joie pour le plus grand plaisir de tous, mais le principal encore, c’est que bonne humeur et convivialité soient au rendez-vous !

Fête

 
 

Étiquettes : , ,

Fête de la nature du 18 au 22 mai

fete de la nature

« Passionnés par nature », tel est le thème choisi pour cette 10ème édition. Ce sera alors, 5 jours durant, un véritable jaillissement de manifestations au contact direct de la nature, pour permettre à chacun, petits et grands, d’en (re)découvrir les merveilles. C’est une fête annuelle créée à l’initiative du Comité Français de l’Union Internationale de la Nature et du magazine Terre Sauvage avec pour objectif, de célébrer tous ensemble, Dame Nature. C’est une manifestation labellisée qui doit être intégrée au programme officiel et répondre à des critères bien précis, gratuite et ouverte à tous. Sur Lille, elle prend le nom de Nature à Lille http://naturealille.org/

Notre quartier, bien-sûr, a répondu présent avec « La Ferme pédagogique Marcel Dhénin » et « les AJOnc » (Amis des jardins ouverts et néanmoins clôturés) http://www.ajonc.org/. Nous ne manquerons pas de vous présenter leur participation, mais vous pouvez d’ores et déjà télécharger le programme détaillé sur  http://naturealille.org/

 
 

Étiquettes : , , , , ,

Fête des Lumières dimanche 20 décembre 2015

flamme

A partir de 17 heures, profitant d’un des jours les plus courts de l’année, cette Nuit des Lumières est organisée par les AJOnc http://www.ajonc.org/ ; vous connaissez les Amis des Jardins Ouverts et Néanmoins Clôturés ? Ils se consacrent à la création de jardins communautaires en région Nord Pas-de-Calais, mais pas que… Ils organisent aussi des réunions conviviales, comme, par exemple, la Fête de la Patate, des manifestations que nous vous annonçons toujours avec plaisir.

Ce 20 décembre, ce sera l’arroseur arrosé

… puisque le flash sera mis sur les lumières ! Pour la petite histoire, en France, la traditionnelle Fête des Lumières a vu le jour (si on peut dire !) en 1852 à Lyon et elle est reconduite depuis, chaque année, en décembre ; elle est alors suivie par d’autres villes, de plus en plus nombreuses, excellant et innovant, chacune dans leur style, par des prouesses technologiques. Si, dans les premiers temps, la coutume faisait que chaque famille installe à la fenêtre des lumignons – ces verres épais colorés garnis d’une bougie – eh bien, depuis 1989, la fête spontanée est désormais accompagnée par de véritables spectacles de lumières, plus surprenants les uns que les autres, où la technicité présente donne un caractère très contemporain en utilisant, par exemple, des scénographies telles que vous avez pu en voir lors de l’ouverture de Lille3000, où des monuments et des façades prennent une allure complètement  différente, comme déguisés par la magie des lumières : le Mapping (ou projection d’images animées)  ! Vous pouvez cliquer sur le triangle ci-dessous afin de (re)découvrir le surprenant Mapping de « La Treille », à Lille, véritable œuvre d’art où même l’humour s’invite sous la plume d’un Draw My Life (rêvé) !

Mais dans notre quartier Saint-Maurice, ce soir-là, l’éclairage sera tout simple : à la bougie ! Ce sera la fête de la lumière mais … pas la fête de la lumière électrique ! Il ne pourrait en être autrement puisque le rendez-vous est… au Jardin du Pré muché !

Pour ceux qui  n’ont pas encore eu la chance de pénétrer dans ce lieu, sachez qu’il se trouve au 115 rue St Gabriel. Le Pré Muché ? de « muché » qui veut dire « caché » en patois de ch’Nord, c’est le jardin secret le mieux partagé, c’est une oasis où s’apaise le battement de la ville. En ce soir du 20 décembre vous pourrez y voir l’arrosoir vert posé sur le trottoir, tel un phare, vous invitant à suivre le chemin buissonnier qui traverse le porche de notre Centre Social. Quelques marches, le survol des bacs à légumes bariolés et vous y êtes !  Vous commencez par trouver une clairière, un vrai havre modeste, mais exubérant, dont la végétation, apprivoisée juste ce qu’il faut, s’épanouit sous la protection de hauts murs de briques où court le houblon l’été. Quelques fauteuils en rotin, des bancs conviviaux,  2 tourets – récupérés dans une zone industrielle – en guise de tables, un préau tout de bois construit, et même… un four à pain, font de ce lieu un endroit magique. Pour peu que, certains jours, les doigts chauds d’Yvon ne s’élancent sur l’accordéon, alors là…  on est complètement sous le charme !

certes uniquement pour un soir

Ce dimanche-là, la féérie sera à son apogée puisque la nuit sera plus jolie à la lueur de la flamme, une façon originale pour les AJOnc de participer à La Fête de la Lumière en montrant que l’on peut se passer d’électricité, certes uniquement pour un soir, et revivre tel nos ancêtres,  « à la belle étoile » avec, pour éclairage… les bougies, auxquelles on ajoutera tout de même, cette année, quelques douces guirlandes lumineuses qui courront d’arbre en arbre, histoire de ne pas être trop dépendant du vent !

« A la belle étoile » ! que n’ai-je pas écrit là ! Mais, on ne les voit même plus au dessus de la Métropole car dans les villes, la lumière artificielle est réfléchie vers le ciel, puis est dispersée vers les couches de l’atmosphère, ce qui produit une lueur qui rend le ciel moins noir la nuit et les étoiles invisibles à l’œil nu, ce qui est d’ailleurs un problème majeur pour l’astronome amateur pour qui l’observation des étoiles est de plus en plus difficile ! C’est d’ailleurs pour cette raison que les nouveaux Observatoires Astronomiques sont aujourd’hui installés dans des régions isolées. Savez-vous qu’il existe même un village au Chili, appelé Pisco Elqui, situé dans la montagne, où tous les habitants se sont tellement impliqués dans la protection du ciel étoilé qu’ils vivent même à la lueur de la bougie (pour l’extérieur) afin de ne pas gêner l’Observatoire voisin « Mamalluca » ! On a d’ailleurs vu arriver un nouveau terme dans la langue française : « la pollution lumineuse ». En cliquant sur le lien qui va suivre, vous pourrez entendre, à ce sujet, les précieuses explications de l’astrophysicien Hubert Reeves : http://astro-canada.ca/_fr/video.php?a3800_pollution

Les images ci-dessous vont vous permettre de voir le monde tel qu’il est illuminé la nuit – bien-sûr, la photo est composée de prises successives pour compenser le décalage dû aux fuseaux horaires –

Le monde :

carte-du-monde-lumieres-de-la-ville-de-la-terre

La France :

france-nuit

C’est la NASA qui nous dévoile ces merveilleuses images HD prises par le satellite météorologique Suomi NPP qui tourne en orbite à 824 kilomètres autour de notre biosphère, la Terre et qui réalise chaque jour des images impressionnantes, comme celles-ci prises de nuit !

Et puisqu’on en est aux lumières sur notre Terre, pourquoi pas s’intéresser à celles du ciel ? voici donc ci-dessous une impressionnante vidéo satellite représentant la luminosité due aux avions en mouvement ! https://www.facebook.com/AmitabhBachchan/videos/115967541899513/

Alors, quand on regarde ces images, on a envie d’imaginer notre Pré Muché, si petit sur la carte mais bien à l’abri de toutes ces lumières clinquantes, juste pour un soir !

Le mot de l’astronome : si les étoiles vous manquent, n’hésitez pas à aller passer un agréable moment au Planétarium de Villeneuve d’Ascq. Vous trouverez tous les renseignements en cliquant sur l’image du forum des Sciences, ci-dessous.

musees_et_lieux_dexpositions_04_962

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 10, 2015 dans Actualité du Quartier

 

Étiquettes : , , , , , , ,

La chorale Digue-Dondaines au Pré Muché le 20 juin

Ce jour-là, l’arrosoir sera sorti devant le 115 rue St Gabriel !

C’est signe que vous pourrez avancer sous le porche du Centre Social, pour pénétrer dans ce lieu magique : le pré muché (NDLR caché en patois de ch’nord).

une petite surprise vous attend

Avant la nuit à la belle étoile dont nous vous avons parlé récemment dans cet article : La Nuit du Pré Muché, une petite surprise vous attend : la  chorale Digue-Dondaines ; elle a été en effet invitée à se produire au jardin pour 30 à 45 minutes de concert, de chansons à travers le temps, depuis l’époque de la Renaissance, avec chansons à boire…

Une variété hétéroclite de musiques qui passera par du Mozart ou des chansons traditionnelles de l’Europe de l’Est jusqu’à des chansons contemporaines, comme celles de Pierre Perret, et même une fable de La Fontaine mise en musique…

Pour le plaisir de chanter !

 
1 commentaire

Publié par le juin 17, 2015 dans Actualité du Quartier

 

Étiquettes : , ,