RSS

Archives de Tag: centre social Albert Jacquard

Invitation à une pièce de théâtre le 18 mai 2018

Jean-Claude Danaud, Ecrivain théâtral, ne en 1948

 

Cette pièce avait déjà été jouée par le théâtre de la Baraque foraine, le 23 mars 2018, dans la salle du Kursall à Hellemmes et avait été annoncée alors, bien-sûr, dans ce blog car nous aimons découvrir cette sympathique troupe dans chacune de ses nouveautés. Nombreux avaient été ceux et celles qui avaient regretté alors de ne pouvoir se libérer afin de venir découvrir cette pièce de Jean-Claude Danaud et  voir cette joyeuse troupe de la Baraque foraine s’éclater sur scène.

 

   Pour ceux-là et aussi pour tous ceux, plus généralement, qui aiment le théâtre – et devant le succès remporté par cette précédente représentation – cette fois, c’est en un autre lieu, au centre social Albert Jacquard, 113-115 rue Saint Gabriel à Lille, pour être précis, qu’une nouvelle occasion leur est fournie de se divertir avec cette autre représentation de la pièce Un ouvrage de dames, le 18 mai 2018 à 20 heures !

   Une petite restauration, en toute sympathie, vous sera offerte sur place dès 19 heures, avant le début du spectacle.

    Entrée gratuite mais sur réservation au 03.20.51.90.47. N’oubliez surtout pas de noter cette date sur votre agenda… et de réserver votre (vos) place(s).

Si vous êtes adepte de l’humour noir, nul doute que cette pièce vous comblera car c’est décapant, incisif… et plus !

    Pour cette fantasque veuve, son amie Sophie, et aussi pour Mademoiselle Petitpas, la guerre des sexes ne semble pas prête de finir ! Ni les têtes de tomber. Je ne vous en dis pas plus afin de respecter le suspens de l’intrigue. Humour noir garanti !

    Venez nombreux et nombreuses (+ de 12 ans) applaudir ces talentueux comédiens et comédiennes !

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mai 14, 2018 dans Actualité du Quartier

 

Étiquettes : , , , ,

Invitation à une soirée Cinéma le 15 mai 2018, film d’Agnès Varda et JR

Visages Villages d’Agnès Varda

 

de Visages Villages

 

Quand Agnès et JR se sont rencontrés en 2015, ils ont aussitôt eu envie de travailler ensemble, tourner un film en France, loin des villes, en voyage avec le camion photographique de JR. Hasard des rencontres ou projets préparés, ils sont allés vers les autres, les ont écoutés, photographiés et parfois affichés. Le film raconte l’histoire de leur amitié qui a grandi au cours du tournage, en se riant des différences.

Vous êtes tous cordialement invités à assister à la projection de ce film d’Agnès Varda et de JR, à 19 heures au 115 rue Saint Gabriel à Lille. Tiens, Agnès Varda a remporté l’Oeil d’or du meilleur documentaire du festival de Cannes 2017 avec ce film : « Visages Villages » (présenté hors compétition), un très beau film, traité avec tendresse et légèreté  qui a déclenché une véritable standing ovation de sa première présentation au public.
A réserver par téléphone  au 03 20 51 90 47
Sans plus tarder, je vous laisse regarder la bande-annonce !

 
 

Étiquettes : , , , ,

Jean Cooren, in mémoriam

Le 14 Avril dernier,  Paule Cooren-Delmas, son épouse et ses enfants invitaient  à

 un temps de partage et de mémoire

autour de Jean Cooren,

les nombreux habitants de Saint Maurice Pellevoisin, qui connaissaient bien cette personnalité, qui, depuis sa disparition brutale le 27 décembre 2017, manque au quartier,

De nombreux amis, des compagnons qui ont cheminé plus ou moins longuement à ses côtés, que ce soit dans son engagement professionnel ou dans ses engagements de citoyen, ont dessiné par petites touches le portrait de ce fervent défenseur de la démocratie, Dans le syndicalisme étudiant, dans les associations professionnelles de psychanalystes, dans les associations, Jean Cooren était de tous les combats et répondait toujours présent pour défendre ses valeurs : fraternité, hospitalité, amitié et accueil de l’étranger, pour combattre pour les droits, la justice et la démocratie.

Jean Cooren  venait souvent  au Centre Albert Jacquard, en voisin, et nous sommes nombreux à nous souvenir de  celui qui savait si bien animer les ciné-débats après le films présentés par le Collectif Palestine et  Amitié Lille Naplouse, dont il était un membre très actif .

En mars 2017, Jean Cooren prenait la parole lors d’une  soirée de réflexion sur  « Redonner sa chance à la démocratie » avec,à ses côtés, Alain Chopin, (écrivain, lui aussi habitant du quartier)) et Pascal Aubert,  vice président des centres sociaux. A l’époque, le blog l’annonçait  ainsi ; Alors qu’en ce moment en Europe l’économie libérale prend de plus en plus le pas sur le Politique (primat des banques, licenciements, disparition du service public, migrants, Roms…), deux auteurs, habitants de notre quartier, poseront la question de la  démocratie, de ce qu’elle est et ce qu’elle pourrait être… En effet les citoyens ne sont pas seulement des habitants, des usagers, ils sont aussi acteurs. Renforcer ce pouvoir leur permet de se mobiliser, de se former, de transformer la vie sociale et d’être plus efficaces.

C’est, en souvenir de toutes ces soirées, de l’engagement de Jean et Paule Cooren dans les actions du  Centre Albert Jacquard, de leur soutien amical et indéfectible, que le Conseil d’Administration a souhaité  donner le nom de   Jean Cooren à la salle polyvalente.

Et vendredi 20 avril, c’est dans la salle Jean Cooren, que s’est déroulée l’Assemblée Générale du Centre Albert Jacquard, et que tout naturellement, Christian Taquet, président du Conseil d’Administration, lui a rendu hommage,  car Jean Coooren  ne manquait jamais ce temps très important pour la vie du Centre.

Pour  tous ceux qui souhaiteraient découvrir un peu plus sa pensée,  Jean Cooren avait publié  deux livres,

 L’ordinaire de la cruauté  (2009)  et   Autre pourrait être le monde, Psychanalyse et démocratie (2015)

en attendant le  recueil de textes et d’articles promis par ses collègues à la fin de cet après midi de mémoire.

,

 

 
Poster un commentaire

Publié par le avril 23, 2018 dans #culture, Témoignages d'habitants

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Soirée « Couscous-Ciné » le 31 mars 2018 à SMP

Un film qui reçut tout de suite un accueil formidable, voyez par vous-même :http://www.zickma.fr/nous-3-ou-rien-photos-de-lavant-premiere/

Un film de Kheiron – réalisation et scénario – et voici la présentation des acteurs et des actrices :  Kheiron, Leïla Bekhti, Gérard Darmon, Zabou Breitman, Alexandre Astier, Kyan Khojandi, Arsène Mosca, Jonathan Cohen, Eriq Ebouaney, Adama Bathily.

Film sorti le 4 novembre 2015. Durée 102 minutes. Prix Romy Schneider & Patrick Dewaere 2018.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kheiron

Rôle : Hibat

Leïla Bekhti

Rôle : Fereshteh

Gérard Darmon

Rôle : Le père

Zabou Breitman

Rôle : La mère

Alexandre Astier

Rôle : Le Shah

Kyan Khojandi

Rôle : Barbe

Arsène Mosca

Rôle : Le gardien en chef

     Salle Polyvalente du Centre Social Albert Jacquard, niveau -1 (ascenseur)

113 rue St Gabriel à Lille

La réservation est à faire au préalable au 03 20 51 90 47

 Allez, on se passe la bande-annonce ?

 

Étiquettes : , , , ,

Les parcours du cœur le 8 avril 2018

En partenariat avec la Fédération Française de Cardiologie, le comité départemental de la gymnastique volontaire, le centre social Albert Jacquard, et la Ville de Lille organisent dans notre quartier un parcours du cœur.

Cette manifestation est ouverte à tous, licenciés sportifs ou pas, et elle peut même se faire en famille.

.Pour les anciens et anciennes, notez que c’est Monsieur Michel LELEU, ancien président du Conseil de quartier, qui s’est occupé de reconnaître le parcours aidé en cela par Madame Dominique Ghier, responsable bénévole.

Si parmi vous il y a quelqu’un qui peut accueillir – bénévolement – les participants et prendre la tension de ceux qui le désirent, par exemple, veuillez téléphoner au 06 74 32 11 24 le plus rapidement possible. Madame Régine Outteryck, l’organisatrice, et toute l’équipe participante vous en remercient par avance et souhaitent vous accueillir nombreux. Merci donc de transmettre cette information par mail ou par notre page facebook st maurice pellevoisin.

Le cœur est un sujet sérieux et très important. Mais allez, j’ose, on va se détendre avec une petite blague :

Le mécanicien achevait de remonter les cylindres d’un moteur quand il aperçut un cardiologue réputé, les bras croisés, attendant en retrait.
« Docteur, venez voir quelque chose, crie le mécanicien. »
Un peu surpris, le cardiologue s’avance.

Alors le mécanicien se redresse et, tout en s’essuyant les mains, lui dit :
– « Docteur, vous voyez ce moteur ? Je viens de l’ouvrir, de démonter les valves et les soupapes et j’ai réparé tout ce qui était défectueux.                                 
Bref, je lui ai fait une opération à cœur ouvert. J’ai tout refermé et maintenant, ce moteur tourne comme un moteur neuf.
Comment se fait-il  que pour un travail identique, vous gagnez beaucoup plus que moi ? »  
Le cardiologue réfléchit quelques secondes et, sourire en coin, répondit au mécanicien :
 « Essayez donc de faire la même chose avec le moteur qui tourne… !!! »

Alors, à bientôt, tous en petites foulées ? …

 

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

« la clef d’Oum Salam » samedi 24 mars au Centre Albert Jacquard

une création de la Compagnie Nomade, interprétée par Abdel et Nordine  Baraka sur une musique d’Antony Sauveplane, dans une mise en scène de Jean-Maurice Boudeulle, voilà ce que proposent le Centre Social Albert Jacquard, Amitié Lille Naplouse et le Collectif Palestine


Dans cette pièce, vous découvrirez, à partir d’un voyage scolaire en car de Naplouse à Haïfa, la vie des Palestiniers et des Israéliens…  « Évoquer la Palestine c’est aussi nécessairement parler de nous, de ce qui nous fait, nous fabrique, notre enfance, nos origines, nos familles, nos libertés, nos cultures, nos utopies… De nos allers et retours permanents entre passé et présent et entre réalité, choses observées, même historiquement constatées et fantaisie, poésie… C’est aussi enquêter, lire, écouter, rencontrer… Découvrir une réalité différente, qui nous dépasse complètement. »

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , ,

Le Centre Albert Jacquard fête le court métrage….

En 2018,  la FÊTE DU COURT METRAGE,  dont l’objectif est de faire redécouvrir  la magie et la créativité du court métrage, se déroulera dans plus de 4000 lieux de projection en France et pour la première fois  au Centre Social Albert Jacquard, à Lille Saint Maurice Pellevoisin

Les plus âgés d’entre vous se souviennent certainement de ce temps – pas si lointain, où au cinéma, avant LE  film, on pouvait  découvrir lors de la première partie un, voire deux courts-métrages….avant que n’arrivent dans la salle les « ouvreuses » qui proposaient leurs « bonbons, caramels, esquimaux, chocolats »… (une atmosphère un peu nostalgique que « la dernière séance »  d’Eddy Mitchell a fait revivre un temps sur le petit écran pendant 192 émissions…)

et puis un jour, les premières parties, leurs courts métrages et les infos de la semaine (le fameux Pathé-Journal) ont disparu des écrans pour faire place aux séances multiples qui s’enchaînent maintenant de 11 à 23 h dans les  complexes cinématographiques.

Mais il existe bel et bien un « art du court », le court métrage représentant un tremplin pour de nombreux réalisateurs et acteurs, avant qu’ils ne raflent  palmes et césars.  Vous pourrez les découvrir au Centre Social Albert Jacquard (113-115 Rue Saint Gabriel à Lille) pendant de cette Fête du Court Métrage,  lors de deux  manifestations gratuites, ouvertes à tous et toutes :.

  • un ciné soupe le mercredi 14 mars à 19 h 

Redécouvrir les premiers pas d’acteurs (Guillaume Canet, Jeanne Moreau, Sandrine Kiberlain, Jamel Debbouze, Nathalie Baye, Vincent Macaigne..,) maintenant « EN HAUT DE L’AFFICHE », tout en dégustant un bol de soupe et un  morceau de gâteau

  • le lundi 19 mars à 14 h 30

Une série de films issue des collections Canal +,   « MADE IN CANAL + » avec Ana Girardot, Nathalie Baye, Benjamin Biolay, Gaspard Proust ou Gas El Maleh….

 

 

.

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , ,