RSS

La Maison d’Enfants – suite

11 Jan

 

 

41 rue pascal, Lille

Maisons des Enfants en 1951

Ce fut un de nos premiers articles, de ceux qui nous ont donné l’idée d’appeler ce blog « Mémoire et Actualité » : https://memoiresmplille.wordpress.com/?s=la+maison+des+enfants. Et pour la partie « Mémoire », nous sommes allés à la recherche des établissements et bâtiments qui ont fait vivre le quartier – notre quartier – au temps passé… Très vite, une personne est venue nous demander de faire des recherches sur un endroit appelé « Maisons d’Enfants » ou aussi « Maison des Enfants », car elle y avait séjourné et souhaitait retrouver ses camarades de l’époque. Nous avons donc pris cette recherche à cœur et hop, direction Les Archives Municipales (qui se trouvent dans les sous-sols de la Mairie de Lille). Mais là, déception. Il n’y avait aucun renseignement à ce sujet. Aucune trace d’un quelconque endroit qui aurait réuni des enfants à Saint-Maurice ! Et pourtant, cette personne était formelle : le bâtiment ressemblait à un château, il ne pouvait avoir disparu comme ça ! Heureusement, une habitante du quartier, Marie-Dominique, qui y fut stagiaire, avait entendu parler de nos recherches et nous a apporté sur un plateau de superbes photos, des anecdotes ainsi que des renseignements précieux sur l’emplacement. C’était les premiers balbutiements de ce blog, l’époque où l’on apprenait les rudiments de WordPress  dans les locaux du Centre Social, rue St Gabriel lors des cours sur le Numérique donnés par Andy Verhaeghe. On avait d’ailleurs tellement envie de trouver des informations pour notre article que celui-ci nous a même accompagnés un jour de grande chaleur, on s’en souvient, pour arpenter les rues et interroger les voisins, appareil photo à la main. C’est ce jour-là qu’on a découvert la résidence construite à la place de cette Maison des Enfants ; mais les réponses reçues concernant la date de la démolition de cette dernière ont sans doute été alors approximatives ; C’est donc ici qu’on en arrive au but de ce nouvel article : on vient en effet juste de recevoir un commentaire très intéressant de Jean-François ; Celui-ci nous dit, au passage, apprécier notre blog – « merci Jean-François ! »  – et être heureux d’y apporter sa modeste contribution. Voici donc son commentaire, dans son texte intégral :

« J’ai habité de 1973 à 1976 au 3ème étage du 60 de la rue Pascal à Lille et, de là, je bénéficiais largement (par dessus le grand et lugubre mur) de la vue du joli parc d’un home d’enfants. Il y avait des Marronniers encore visibles, deux splendides Cèdres du Liban qui sont tombés lors de la construction des immeubles de la résidence St-Maurice-des-Champs, situés du 41 au 47 rue Pascal. J’ai traversé la rue pour aller m’installer au 47, dans le deuxième immeuble construit dans ledit parc, en juillet 76, date à laquelle le bâtiment n’était même pas totalement terminé. Celui qui est répertorié 41 et 43 rue Pascal a été construit un peu plus d’un an auparavant. Je me permets d’apporter ces éléments car j’ai lu dans votre blog que la Maison d’Enfants avait été détruite dans les années 90, or c’était pendant que j’habitais en face ! »

Voilà qui est bien providentiellement rectifié et une nouvelle pièce du puzzle installée !

Nous avons également reçu un poignant commentaire de la part de Pascaline :

« J’ai 53 ans et mon frère et moi y sommes allés pendant 5 jours car notre mère accouchait et personne de la famille ne pouvait nous garder car c’était le mois d’août ! Notre petit frère d’à peu près 2 ans était infernal et mon père ne pouvait s’occuper de jeunes enfants tout seul ! Nous dormions dans des dortoirs tous ensemble et étions vêtus de la même façon !! J’ai mal vécu tout cela car j’ai eu l’impression que mes parents m’avaient abandonnée. J’ai beaucoup pleuré quand j’étais là-bas… »

Ce témoignage nous montre bien qu’en ce temps-là, on n’expliquait pas les choses aux enfants car la plus élémentaire psychologie n’était guère au rendez-vous. C’est ainsi que les enfants pouvaient se méprendre facilement sur les bonnes intentions de leurs parents. On comprend bien ici le sentiment profond d’abandon ressenti par Pascaline alors que ses parents avaient certainement agi pour le mieux, compte tenu des circonstances et qu’ils étaient loin de se douter que leur petite fille souffrait en silence ! Un message personnel : « Pascaline, je suis sûre que tes parents t’aimaient beaucoup et que ça leur a été difficile de te laisser quelques jours mais ils pensaient qu’on s’occuperait bien de toi et que tu serais au bon air à Saint-Maurice-des-Champs ! »

Mais, comme si un commentaire n’arrivait jamais seul, on vient justement de recevoir aussi un autre message, que je vous retransmets aussi bien volontiers, en espérant qu’il en générera d’autres :

« J’ai connu tous ces enfants !!!! J’ai travaillé durant les mois d’été, deux années de suite à la Maison d’Enfants !!!! Que sont devenus ces enfants ? J’ai 63 ans, j’y pense encore…. et les souvenirs sont intacts… Certains nous donnaient tant d’amour ! La petite qui pousse le caddy s’appelle Renée Sabine. »

en équipe

La découverte des premiers caddies !

Alors, notre mignonne petite Renée Sabine découvrira-t-elle cette belle photo dans notre blog ? Peut-être que vous pourrez nous aider à la retrouver… et tiens, si vous savez où se trouvait ce magasin Delta, on aimerait bien le situer !

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 11, 2017 dans Mémoire du Quartier

 

Étiquettes : , , , , , ,

Laissez-nous vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s