RSS

31ème lancement de la bière de Noël ce mercredi 9 novembre

06 Nov

Avis aux amoureux de la pinte et autres leveurs de coude, c’est la festivité à ne pas rater !

biere

houblon-dor

La confrérie du Houblon d’Or

C’est en grande pompe (sic) que le syndicat des brasseurs des Hauts-de-France organise un événement qui devient, c’est certain, une tradition à Lille : le Lancement de la Bière de Noël ! A cette occasion, vous pourrez assister à l’intronisation des nouveaux chevaliers de la confrérie du Houblon d’or, rencontrer les membres de l’association Les Amis de la Bière https://www.amis-biere.org/ou les membres du club Les Buveuses de Bière à Talons Aiguilles, profiter de l’exposition sur notre patrimoine brassicole, réalisée par l’association Portraits de Territoires https://portraitsdeterritoires.com/ et, bien-sûr, en avant-première, découvrir la cuvée 2016 !

talon

Le club des Buveuses de Bière à Talons Aiguilles

Très longtemps installé dans un ancien entrepôt appelé « La Halle aux Sucres », dans le Vieux-Lille, et surtout accessible uniquement sur invitation, ce salon était réservé aux seuls adhérents au syndicat des brasseurs, leurs invités, ainsi qu’aux membres de l’association « Les Amis de la Bière ». Mais, devant le succès grandissant de cette initiative ainsi qu’en raison de la forte demande des amateurs de bière, il a été décidé de l’ouvrir au grand public et aussi d’investir un lieu plus vaste : Lille Grand Palais, dans l‘Espace Poster, au 1 boulevard des Cités Unies, tout en gardant toujours le créneau de 18 h 30 à 21 h. Un droit d’entrée (6€) sera toutefois demandé  qui vous permettra de recevoir votre verre de dégustation – le collector 2016 – sésame pour la dégustation des quelques vingt différentes sortes de bière de Noël ! Mais, comme il est de mise dans toute publicité sur la bière, je suis tenté vous dire :  » A consommer avec modération » !

biere de noel

Chaque brasseur laisse libre cours à sa fantaisie pour aboutir à une création originale en choisissant les meilleurs malts : les malts pâles – ceux qui donnent le corps – et les malts torréfiés qui confèrent bouche, arôme et couleur. Couleur qui est souvent plus ambrée, avec une mousse fine, moelleuse et dense, de type ale. Un peu plus alcoolisée  – 6° et plus – , elle est plus énergétique et surtout plus aromatique du fait de la richesse de ses matières premières car les brasseurs laissent parler leur créativité en ajoutant à leur brassin de Noël des notes aromatiques particulières : de la cannelle, de la coriandre, du gingembre, du miel, du sirop de caramel, etc…

 Jusqu’à la révolution brassicole du début du XXème siècle, les brasseurs artisanaux étaient légion. Alors, le mois de novembre marquait, pour les brasseurs, la fin des récoltes de malt et de houblon de l’année. Afin de pouvoir stocker dignement ces nouvelles récoltes de matières premières , il fallait qu’ils fassent de la place en utilisant ce qui restait en stock… Les brasseurs utilisaient donc les dernières réserves des récoltes passées pour faire un dernier brassin. Plus chargées en malt et en houblon que leur cuvée habituelle, ces bières étaient de ce fait, le plus souvent, ambrées à brunes, et plus fortes en alcool. De plus, les  brasseurs ajoutaient des épices et du sucre pour personnaliser le goût de ce qui deviendra alors la bière de Noël. La bière obtenue à partir de ce brassin spécial était ensuite offerte aux employés de la brasserie et aux meilleurs clients.

Aujourd’hui, l’évolution et l’industrialisation de la brasserie ont supprimé les contraintes de récoltes et de stockage qui faisaient la raison d’être de cette boisson de fête. Pourtant nombre de brasseurs – une bonne quarantaine dans le Nord – sortent en décembre une bière de Noël qui, bien souvent, retrouve les caractéristiques de bières ambrées à brunes, fortes, douces et épicées. Si ces bières sont avant tout des produits de marketing, il serait triste de n’y voir qu’un aspect commercial. Les bières de Noël sont une occasion de goûter des bières différentes, souvent plus riches et donc parfaites pour l’hiver.

 De nos jours,  on trouve deux types de bière de saison : les bières de Printemps et les bières de Noël. Les contraintes de conservation et de transport ont aujourd’hui disparu mais, depuis 1985, surtout, cette chaleureuse tradition a été reprise sous une forme festive et a donné lieu au commerce d’une bière de saison. On pourrait aussi clamer : Le Brassin nouveau est arrivé ! Ça ne vous rappelle rien ?

biere9

Le mot du Brasseur : Tout au long de cette sympathique manifestation, vous entendrez sans doute parler de CHR. Pas de panique, tout va bien ! Simplement, en jargon brassicole ce terme signifie Café Hôtel Restaurant !

Les places étant limitées, – 500 néanmoins, excusez-moi du peu – il est prudent de réserver et vous pouvez d’ores et déjà acheter votre entrée sur  la boutique de Nord Tourisme :http://marketplace.awoo.fr/505

QU’ON SE LE DISE !!! surtout que nous habitons un quartier qui fut riche en brasseries. Souvenez-vous ;

https://memoiresmplille.wordpress.com/2014/02/17/brasserie-du-coq-hardi-suite/

 

 

 

 

 

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 6, 2016 dans - Divers

 

Étiquettes : , , , , , ,

Laissez-nous vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s