RSS

« Ma lettre »

07 Juil

Nous avons rencontré Claudine Vigreux qui aimerait faire participer les habitants de Saint-Maurice Pellevoisin à son prochain spectacle intitulé : « Ma lettre »

Je vous transmets donc son message :

 

La Compagnie ÉmoSonge recherche, pour son prochain spectacle : « Ma Lettre », vos lettres, anonymes ou non, selon votre désir, la lettre que vous avez écrite mais que vous n’avez jamais envoyée, la lettre que vous n’ avez jamais écrite mais que vous auriez aimé écrire, la lettre que vous avez reçue et qui vous a profondément touché…
Ces lettres nous permettront de créer ce spectacle. Notre souhait est de partir de l’intime, de la vie, de l’humain, des habitants.

Ces lettres peuvent être déposées sur le site de la Compagnie (formulaire anonyme) http://www.compagnie-emosonge.fr/ ou envoyées au siège de la Compagnie : Compagnie ÉmoSonge, 127 rue Barthélémy Delespaul 59000 LILLE.

Cordialement,

non ! qu'elle ne parte pas !Claudine Vigreux pour la
Compagnie ÉmoSonge
Tél administratif : 06 98 44 41 97

Tél artistique : 06 71 94 73 05

cie.emosonge@gmail.com
cie.emosonge@facebook.com

non ! qu’elle ne parte pas !

 

 

lettre d’un jeune homme, mon grand-père…
J’ai, quant à moi, eu envie de répondre à cette demande par une lettre de famille, retrouvée au fond d’un grenier. C’est une lettre qui a été écrite en 1902  par un jeune homme (mon grand-père), qui, à l’époque, effectuait une formation professionnelle d’instituteur loin de son domicile ; il y annonce à sa mère qu’il est amoureux, qu’il pense avoir trouvé la femme de sa vie et qu’il en est tout heureux …

La réponse – retrouvée, elle aussi – est tout aussi surprenante car sa maman reste très froide devant ces beaux sentiments et elle le décourage complètement ! Et même, lui déconseille d’abandonner son projet de mariage, cassant complètement son bel enthousiasme . Et quand on sait qu’alors, on ne riait pas avec l’autorité parentale, on imagine la tristesse de notre jeune amoureux à la lecture de cette réponse 😦

 

Publicités
 
5 Commentaires

Publié par le juillet 7, 2015 dans Témoignages d'habitants

 

Étiquettes : , , , , , ,

5 réponses à “« Ma lettre »

  1. catimini62

    juillet 7, 2015 at 5:12

    et finalement, il a épousé cette personne?

     
  2. mam

    juillet 8, 2015 at 8:46

    c’est vrai ça, comment s’est terminé ce roman ? ….Que de richesses cachées dans ces vieilles lettres… cela donnerait presque l’envie d’être collectionneur….

     
  3. catimini

    juillet 20, 2015 at 2:16

    Je viens seulement de lire la lettre dans le détail. Je m’étais contentée jusqu’alors des annotations de Nadine.
    Eh bien, il est drôlement attaché à sa mère ce jeune homme, et écrire que » son avis sera le sien »… Cela me ramène à mon propre grand- père qui se confrontait toujours avec la sienne et s’est engagé dans l’armée pour y échapper . En plus, il a épousé une ouvrière de tissage déshonneur total … Comme quoi… Toutes ces histoires qui traînent dans nos familles.

     
  4. lermigeaux

    juillet 21, 2015 at 3:42

    Mam et Catimini, sachez que cela s’est terminé par un mariage en 1905 il y aura 110 ans le 26 août et qu’ils eurent 4 enfants et de nombreux petits enfants. Sachez aussi qu’Albert avait eu dans sa classe à Roubaix, Maxence Vandermeersch à qui il a appris à lire écrire et compter,quelques dsemaines avant de partir pour la guerre en août 1914 et de perdre de vue sa famille pour de de nombreux et douloureux mois comme des dizaines de milliers de soldats du Nord
    IBIS

     

Laissez-nous vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s