RSS

Pourquoi Jean-Michel aime le quartier

16 Mar

203_0587

On ne liait pas encore, alors, Saint Maurice et Pellevoisin

Arrivé à Lille – avec mes parents – dès ma première année de maternelle, j’ai, au fil des ans et au hasard de mes déplacements à l’intérieur de cette ville, découvert peu à peu ses divers quartiers, notamment en allant chez des copains de classe, puis de fac. J’ai constaté que chaque quartier avait sa spécificité et, parfois, sans m’en rendre compte, j’ai établi des comparaisons… Ce ne fut donc pas par hasard mais, au contraire, suite à une longue et mûre réflexion que je me suis installé en 1972 dans une petite maison, à l’ombre des résidences du Parc Saint Maur, dans le quartier de Pellevoisin ; notons qu’à l’époque, on n’avait pas encore lié Saint Maurice et Pellevoisin. … En 1977, j’ai déménagé  mais n’ai pas voulu, pour autant, m’éloigner de ma précédente habitation et de son quartier. Je n’ai fait alors que migrer de quelques centaines de mètres, en m’installant rue de la Louvière, dans un autre quartier, celui de Saint Maurice. Ironie du sort, quelques années après, Saint Maurice et Pellevoisin fusionnèrent et occupent désormais une surface approchant les deux cents hectares…

Une grande ville dont une partie ressemblerait à une petite ville de province

Né à la campagne, j’y ai passé, durant mon enfance, le plus clair de mes vacances d’été. Pourtant, la ville et sa frénésie me manquaient souvent alors quelque peu, surtout durant les grandes vacances. Le rythme de la campagne semblait trop calme à l’enfant que j’étais alors mais aussi la modernité de la ville avait par ailleurs sur moi un fort pouvoir attractif. De ce fait, j’en suis arrivé ultérieurement à la conclusion que ni la « vraie » campagne, ni la « vraie » ville n’emportaient mon adhésion entière et  qu’il me faudrait donc trouver une grande ville dont au moins une partie ressemblerait à une petite ville de province (ce qui était plus facile que de trouver l’inverse !).

203_0582

Permettant d’échapper à l’anonymat, voire à la solitude

Or, c’est justement ce que j’ai trouvé dans ce quartier de Saint Maurice-Pellevoisin. Ici, on peut nous encercler, nous saurons continuer à vivre en autarcie, sans problème ; quasi tous les commerces sont présents et parmi eux épiceries, supérettes, blanchisserie, laverie,  cafés, restaurants,  boulangeries, boucherie,  qui sont surtout tous accessibles en quelques foulées, ce qui fait que bon nombre d’habitants de ce quartier se connaissent ou, pour le moins, se reconnaissent ; cela permet ainsi facilement d’échapper à l’anonymat, voire à la solitude. On peut même décliner au pluriel bon nombre de commerces et parler, non sans fierté, de commerces de proximité, ce qui est trop souvent une  » denrée rare  » dans certaines parties de beaucoup de grandes villes : il est ainsi plus sympathique d’avoir des fleuristes plutôt qu’un seul (ou une seule) fleuriste, pour ne citer que cet exemple ! Pour scolariser les enfants, là aussi, aucun problème et ceux-ci, s’ils ont l’âge pour pouvoir le faire, peuvent même se rendre  à pied à leur école. Si d’aventure, l’un quelconque de ses habitants et/ou son animal de compagnie ont besoin de soins, pas de problème non plus, vétérinaires et médecins, ainsi que deux cliniques (on parle aussi d’hôpital privé) ne sont pas bien loin… L’on pourrait ainsi passer en revue, dans le même esprit, bon nombre de professions libérales. N’oublions pas, au passage, les banques et les agences immobilières, largement présentes.

Ce quartier se distingue également par la présence d’églises, d’une mosquée et d’un cimetière qui, outre sa destination première, constitue un véritable poumon vert, oh combien apprécié et appréciable…

Une mairie annexe, avec son beau parc Barberousse, vient fédérer le tout.

Vous l’aurez compris, il fait bon vivre dans ce quartier d’environ 17000 habitants, où, par ailleurs, la mixité sociale est une réalité. L’ouverture, depuis 3 ans environ d’un centre social, contribue à la renforcer. Par ailleurs, notre patience a été récompensée puisque, le 1° mars 2014, a été inaugurée une toute nouvelle  médiathèque, à l’architecture recherchée, implantée au pied de la station de métro « Saint Maurice – Pellevoisin. Son haut taux de fréquentation depuis son ouverture montre combien son arrivée était effectivement une nécessité…

Qui ne manquent aucune occasion de nous réjouir les oreilles

Nous avons même notre chanteur et notre chanteuse (tous deux mériteraient d’ailleurs amplement un article dans ce blog) qui ne manquent aucune occasion de réjouir nos oreilles lors des fêtes et manifestations diverses dans le quartier.

Tous, si complémentaires

Je serais incomplet si je ne mentionnais pas le grand confort apporté par la proximité du métro, du tramway, du bus, d’une station de V’Lille, de la voie rapide urbaine et enfin aussi des autoroutes, qui, tous, si complémentaires, permettent facilement de sortir de notre quartier et surtout…d’y revenir ! Même à pied, le centre et les deux gares ne sont pas bien loin.

Apporter le témoignage d’un habitant du quartier

Ce ne sont que quelques considérations qui n’ont d’autre but que d’apporter le témoignage d’un habitant de ce quartier de Saint Maurice-Pellevoisin, heureux d’y avoir habité durant sa vie active et tout aussi heureux d’y rester maintenant qu’il entame sa vie de retraité…. Elles donneront peut-être l’envie à certains de venir s’y installer, eux aussi, comme d’inciter vos proches à le faire !

 

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le mars 16, 2015 dans Témoignages d'habitants

 

Étiquettes : ,

Une réponse à “Pourquoi Jean-Michel aime le quartier

Laissez-nous vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s