RSS

La Fête des Mères

17 Juin

1773-Bonne fete maman petite fille_maxi

Le mois dernier, dans notre quartier comme dans bien d’autres endroits, tant en France qu’ à travers le monde, on a célébré la fête des mères. Cette sympathique occasion nous a ainsi réunis, nous aussi, pour la circonstance ; à la fin de ce bon repas, pris en famille, à cette occasion, un des participants a eu la bonne idée de lancer à la cantonade : « Est-ce que ça se fête ailleurs qu’en France, la fête des mères ? ». Alors que la question était simple, directe, la réponse, elle, fut, dans un premier temps, incertaine, confuse, pour ne pas dire quasi inexistante…

Pour ne pas rester sur cet échec cuisant, et comme il se trouve, désormais que, où que l’on soit, il y ait très souvent quelqu’un susceptible de se connecter immédiatement à internet, nous nous sommes alors rués sur la première tablette à portée de main et avons cherché un début de réponse à cette sympathique et intéressante question. Nous venons donc, à présent, partager avec vous le fruit de nos investigations.

Mères des Dieux et donc de Zeus

cybele

Il faut remonter bien loin dans le temps pour commencer à trouver les traces d’ une journée dédiée, de proche ou de loin, aux mamans : c’est en effet sous les Grecs et les Romains qu’ était organisée chaque année, au cours du printemps, une importante cérémonie qui avait pour but de rendre hommage à Cybèle (déesse mère ou mère des dieux, la grande père « magna mater »)  et Rhéa (assimilée, dans la mythologie romaine, à Cybèle, surnommée l’aïeule des dieux assimilée à Cybèle – qui étaient toutes deux des divinités – Mères des Dieux et donc de Zeus. Dans toute l’Asie Mineure, ce culte était célébré aux Ides de Mars. Ainsi, une fête religieuse romaine, lors des Matronales (Matronalia), célébrait les matrones chaque premier mars. Faisons maintenant un gigantesque bond dans le temps et notons  qu’au XV° siècle, nos voisins Anglais avaient institué le Mothering Sunday, fêté, dans un premier temps, au début du carême puis, dans un second temps, le quatrième dimanche dudit carême..

 Une institutrice américaine, Anne Jarvis

jarvisEn revanche, pour trouver une version plus proche de notre actuelle fête des mères, il nous faut regarder du coté du continent américain car c’est aux États-Unis que l’idée en est venue : en effet, une institutrice américaine, Anne Jarvis, eut l’idée, au cours du second dimanche de mai 1907, à la suite du décès de sa maman, de demander aux autorités de son pays de bien vouloir réfléchir à l’idée d’instaurer désormais chaque année, le deuxième dimanche de mai, une journée qui aurait pour thème de rendre hommage à toutes les mamans américaines. Cette démarche ne fut pas vaine et même fut couronnée de succès puisque, très vite, les autorités américaines concrétisèrent cette brillante suggestion puisque depuis plus de cent ans déjà, les fils et les filles d’Amérique fêtent désormais leur Maman le deuxième dimanche de mai ; en effet, les États-Unis instaurèrent un Mother’s Day et firent ainsi naître ce qui devait devenir petit à petit,  dans un nombre grandissant de pays,  la fête des Mères.

timbreAinsi, le Royaume-Uni, en 1914, fit sienne cette fête, suivie de l’Allemagne, qui l’officialisa en 1923 ; ce sera ensuite le tour d’autres pays comme la Belgique, le Danemark, la Finlande, l’Italie, la Turquie ou l’Australie. Notons aussi que la fête des mères existe désormais aussi en Chine – (mǔqīnjié) – qu’elle est célébrée chaque année le second dimanche de mai. Influence anglaise oblige, Hongkong – maintenant ex-colonie anglaise revenue dans le giron de la Chine – fêtait également ce jour avant sa rétrocession à la Chine. Après cette rétrocession en 1997, la fête des mère a peu à peu trouvé à s’implanter également en Chine continentale. C’est en cette même année 1997 que la fête a été instaurée pour, dans un premier temps, fêter les mères défavorisées.

chine

 

 

Selon les coutumes et traditions, la date peut différer selon le pays : dans certains pays il s’agit d’une date fixe (exemple : le 3 mars en Géorgie), mais pour d’autres, il s’agit d’une date qui peut varier chaque année (exemple : 1er dimanche de mai au Portugal).

 

Voici, chronologiquement, les dates des fêtes des mères dans les principaux pays que j’ai réussi à recenser :

 Fête des mères (date)      

 Pays où elle est fêtée à cette date

2ème dimanche de février :

Norvège

entre le 30 janvier et le 1er mars :

Israël

3 mars :

Géorgie

8 mars :

Albanie, Bulgarie, Moldavie, Serbie et Roumanie

4ème dimanche de Carême :

Irlande, Royaume-Uni et Nigeria

équinoxe de mars :

Arabie saoudite, Bahreïn, Égypte, Émirats arabes unis, Liban, Syrie, Palestine, Qatar, Jordanie, Irak, Koweït, Soudan et Yémen.

25 mars :

Slovénie

7 avril :

Arménie

1er dimanche de mai :

Espagne, Hongrie, Lituanie et Portugal

8 mai :

Corée du Sud

10 mai :

Guatemala, Mexique et Salvador

2ème dimanche de mai :

Afrique du Sud, Allemagne, Anguilla, Aruba, Australie, Autriche, Bahamas, Barbade, Bangladesh, Belgique, Belize, Bénin, Bermudes, Bonaire, Brésil, Brunei, Bulgarie, Canada, Chili, Chine, Chypre, Colombie, Croatie, Cuba, Curaçao, Danemark, Équateur, États-Unis, Estonie, Finlande, Ghana, Grèce, Grenade, Honduras, Hong Kong, Inde, Islande, Italie, Jamaïque, Japon, Lettonie, Malaisie, Malte, Myanmar, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Porto Rico, République tchèque, Sainte-Lucie, Singapour, Slovaquie, Suisse, Suriname, Taïwan, Trinité-et-Tobago, Turquie, Ukraine, Uruguay, Venezuela et Zimbabwe

2ème dimanche de mai. Si ce jour coïncide avec la Pentecôte, la fête des mères a lieu le 1er dimanche de juin.

Luxembourg

14 mai :

Samoa

15 mai :

Paraguay

26 mai :

Pologne

27 mai :

Bolivie

30 mai

 

Nicaragua

A noter que, pour ces pays, si le dernier dimanche de mai coïncide avec la Pentecôte, la fête des mères est alors reportée au  le 1er dimanche de juin.

France, Madagascar, Bénin, République du Congo, Gabon Maurice et Monaco

dernier dimanche de mai :

Cote d ivoire, Algérie, Haïti, Maroc, Lybie, Sénégal, Maurice, Mauritanie,  République dominicaine, Suède et Tunisie 

1er  juin :

Mongolie

12 août :

Thaïlande

15 août jour de l’Assomption :

Costa Rica, Belgique (à Anvers seulement)

2ème lundi d’octobre :

Malawi

3ème dimanche d’octobre :

Argentine

dernier dimanche de novembre :

Russie

8 décembre :

Panama

22 décembre :

Indonésie

Notons donc que, si la date de la fête des Mères varie d’un pays à l’autre, la majorité d’entre eux a choisi de la célébrer en mai, mais la majorité seulement !. Pourquoi le choix du mois de mai, très souvent ? Dans les pays de forte imprégnation chrétienne, c’est le mois dédiée à la Vierge Marie et, par extension, à la maternité ; cela semble donc pouvoir être une explication assez cohérente…

Ce qu’il en était, plus précisément, de notre pays, au regard de cette fête

Très contents d’avoir pu au moins donner ainsi un début de réponse à cette intéressante question, nous avons voulu savoir au moins ce qu’il en était, plus précisément, de notre pays, au regard de cette fête.

Sans vraie surprise, tant ce grand homme a été prolixe dans bien des domaines, c’est Napoléon qui a lancé l’idée d’une fête des mères qui soit fêtée chaque année ; pour être plus précis et plus exact, il était alors, dans son esprit, plus question d’honorer les mères de familles nombreuses (s’il y a, malheureusement, des guerres, ne faut-il pas, de ce fait, encourager le repeuplement !).

Plus près de nous, c’est une affiche illustrée par Félix Régamey, annonçant une « Fête placée sous le patronage de toutes les mères françaises » devant avoir lieu le 28 mai 1906 dans un des salons de la mairie du XVI° arrondissement de Paris, qui vient nous faire penser que notre chère capitale a alors relancé l’idée de mettre en avant les mères françaises.

affiche mamanmfn

Un certain Prosper Roche

Toutefois, Artas, village français qui semble faire fi de ce qui s’était passé à Paris quelques jours auparavant, revendique le fait d’être être le « berceau de la fête des Mères » ; en effet, en juin 1906 à l’initiative d’un certain Prosper Roche, fondateur de l’Union fraternelle des pères de famille méritants d’Artas, une cérémonie en l’honneur de mères de familles nombreuses eut lieu dans ladite commune ; à cette occasion, deux mères de neuf enfants chacune reçurent, ce jour-là, un prix dit de « Haut mérite maternel ». Comme le diplôme original créé par Prosper Roche ci-avant nommé, est conservé,  avec les archives de l’association. dans la bibliothèque de l’Institut de France, une trace indéniable de ce fait existe bien.

 

Cettmedaille_famillee idée mit du temps à prendre durablement racine dans notre pays

Au cours de l’année 1918, la ville de Lyon célèbra la journée des Mères, en hommage aux mères et aux épouses qui ont perdu leurs fils et leur mari durant la première guerre mondiale. C’est en 1920 qu’est élaborée une fête des Mères de Familles Nombreuses.Mais, cette idée mit du temps à prendre durablement racine dans notre pays puisqu’il faudra en effet attendre …. le 20 avril 1926 pour qu’apparaisse la première « Journée des Mères » ; on accompagnait alors cela de la remise d’une médaille dite « Médaille de la Famille française ».; cette journée des Mères eut toutefois un succès inégal. En 1929, le gouvernement officialisa une journée des Mères, dans le cadre de sa politique nataliste …

 

petain 4

Toujours dans l’esprit de repeupler la France

Quelques années ensuite, les mères furent à nouveau mises à l’honneur,  par le Maréchal Pétain, cette fois – souvenez-vous : « Travail, Famille, Patrie » – et ce toujours dans l’esprit de repeupler la France ; celui-ci ne créa donc pas, en vérité, la Fête des Mères, comme cela a si souvent été prétendu, mais il l’institua, en quelque sorte, en l’inscrivant officiellement, en 1941, au calendrier, lui donnant ainsi « un coup d’accélérateur »… Notons toutefois que l’aspect le plus original fut alors de faire que ce soit les enfants qui rendent hommage à leur mère ; d’où l’implication, désormais, des maîtres et maitresses d’école qui se creusent chaque année un peu plus la tête à la fois pour débusquer à la fois le petit poème qu’ils feront apprendre à leurs petits élèves et trouver l’œuvre qui sera le fruit d’un travail manuel guidé afin que leurs jeunes élèves fassent vibrer, le jour J, le cœur de leur Maman.

fdmva

C’est en 1950, alors que de Vincent Auriol dirige notre pays, que cette fête – qui, entretemps a gagné en popularité – est officiellement fixée au 4° dimanche de mai ; en effet, la loi du 24 mai 1950 dispose que « la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d’une journée consacrée à la célébration de la « Fête des mères » », organisée par le ministre chargé de la santé, avec le concours de l’UNAF (Union Nationale des Associations Familiales), déjà très active avant cette date (voir l’affiche ci-dessus, datée de 1947), mais aussi après !. E Cette loi en fixe donc la date au dernier dimanche de mai (sauf si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte auquel cas elle est alors repoussée au premier dimanche de juin) ; cette même loi prévoit par ailleurs l’inscription des crédits nécessaires sur le budget du ministère concerné. Ces dispositions furent ensuite intégrées au Code le l’action sociale et des familles lorsque celui-ci fut créé, en 1956. Quant à  l’organisation de la fête en elle-même, elle a été assignée au ministre chargé de la Famille, et ce à partir de 2004.

L’an prochain, lors de la fête des mères, si vous ne savez pas quoi dire, vous pourrez au moins deviser sur le sujet d’une façon – je l’espère – désormais un peu plus éclairée !

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le juin 17, 2014 dans Témoignages d'habitants

 

Étiquettes : , ,

Une réponse à “La Fête des Mères

Laissez-nous vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s