RSS

Voici revenu le temps du sureau …..

17 Mai

Voici revenues avec le mois de mai les belles grappes de fleurs du sureau, ces ombelles si parfurmées….prometteuses de  riches récoltes de baies bien noires, bien juteuses.

J’évoquais dans un article précédent nos cueillettes d’autrefois dans le Parc des Dondaines ….  la fabrication des confitures, activité de fin des vacances, ludique pour les enfants…. dont ma cuisine ne sortait pas toujours indemne !

Les sureaux du Parc des Dondaines ne sont plus là -et honnêtement avec l’augmentation du trafic routier alentour, je n’oserais plus cuisiner ces baies- J’ai gardé une passion pour cet arbre, et enrichi mon carnet de  recettes. Aujourd’hui je vais vous faire partager 3 préparations à base de fleurs de sureau, dont  mes ami(e)s sont très fans.

fleurs de sureau 1    La gelée de fleurs de sureau, excellente surt les tartines du goûter, mais aussi pour glacer les tartes aux fruits maison.

    Le sirop de fleurs de sureau, très rafraichissant l’été avec un peu d’eau gazeuse ou de limonade…. et bonne base pour un « kir » original.

    L’apéritif aux fleurs de sureau, à réserver aux adultes – à consommer bien sûr avec modération…

Bien veiller à  n’utiliser que les fleurs du sambuccus nigra, arbre de 2 à 6 m de hauteur),  l’autre sureau ( le sureau Yeble d’1 mètre de haut, sans vrai tronc) étant très toxique.

La fleur de sureau ne doit pas être lavée, sinon elle perdrait son pollen, celui qui lui donne ce goût fruité/sucré, il faut donc la cueillir le plus loin possible des routes, pendant la balade du week end et la préparer dès le retour avant qu’elle ne fane. « Préparer les fleurs » signifie bien secouer les ombelles pour faire tomber les petits pucerons friands de ce pollen, et supprimer le maximum de tiges vertes, soit en coupant au ras des fleurs, soit en égrenant avec une fourchette.

La gelée de fleurs de sureau

50 gr de fleurs préparées, 1.5 litre d’eau, 1 kg de sucre, 6 gr d’agar agar*

Mettre les fleurs dans un grand saladier, verser l’eau bouillante sur les fleurs et laisser macérer 3 jours à température ambiante (en remuant régulièrement). 

Au bout des 3 jours, filtrer la macération et ajouter le sucre. Porter à ébullition , ajouter l’agar agar dissous dans un peu d’eau. Laisser bouillir 2 à 3 mn  et mettre en pots. Fermer hermétiquement et retourner les pots le temps de refroidissement.

*Si vous ne trouvez pas d’agar-agar (disponible en épiceries fines et magasins bio), vous pouvez utiliser du « Vitpris » (gélifiant spécial confitures)

Le sirop de fleurs de sureau

pour environ 3 litres de sirop : une vingtaine de grandes ombrelles de fleurs de sureau (préparées), 2 litres d’eau, 2 jus de citrons, 2 kilos de sucre de canne roux

Déposer les ombrelles de fleurs de sureau dans un récipient (non métallique) qui ferme hermétiquement . Faire bouillir l’eau dans le faitout et verser sur les fleurs. Ajouter le jus de deux citrons. Fermer hermétiquement et laisser macérer à température ambiante pendant 4 jours.
A la fin de la macération, filtrer le liquide au travers d’une passoire fine ou d’un chinois doublé d’une couche de papier absorbant. Mettre le liquide filtré dans le faitout, ajouter le sucre et porter à ébullition .
Laisser bouillir environ 20 mn pour bien stériliser le tout.
Remplir les bouteilles à l’aide de l’entonnoir et de la louche.
Afin d’éviter les chocs thermiques entre le sirop bouillant et la bouteille, maintenir celle-ci le cul plongé dans un récipient d’eau bouillante.
Bien fermer et laisser refroidir. Conserver à la cave, à l’abri de la lumière jusqu’à consommation, et au réfrigérateur après ouverture.

Certaines recettes préconisent en plus du jus de citron d’ajouter un peu d’acide citrique (en vente en pharmacies), pour une meilleure conservation….

L’apéritif aux fleurs de sureau

12 à 15 grandes hampes florales blanches de sureau, 1 bouteille de bon vin blanc (plus ou moins moelleux), 1 verre d’alcool pour fruits (ou 15 cl d’alcool neutre blanc ), 130 à 180 grs de sucre en poudre (en fonction du vin choisi et du résultat final escompté, plus ou moins sucré….) 

je viens de recalculer les proportions pour un litre, mais à la maison  il a tellement de succès que je prends en général 5 bouteilles de vin et 1 litre d’alcool, le tout dans un grand bocal de verre…

Mettre les fleurs préparées et le vin blanc dans un bocal de verre (ou à défaut un saladier avec une assiette par dessus). Fermer le bocal et laisser macérer 5 jours à température ambiante .

Essorer les fleurs avec les mains pour bien extraire le jus, filtrer le vin avec un chinois garni d’une gaze (les compresses stériles dont la date est pùérimée font très bien l’affaire!). Ajouter l’alcool pour fruits et le sucre en poudre, remettre dans le bocal et laisser encore macérer 8 jours en secouant de temps en temps, jusqu’à ce que le sucre soit bien fondu.

Mettre en bouteille et boucher hermétiquement. Attendre quelques semaines, (voire quelques mois) avant de déguster (c’est le plus dur ! mais la patience est largement récompensée).

A conserver de préférence à la cave à l’abri de la lumière. 

J’ai entendu récemment parler d’une limonade de fleurs de sureau…. je vais à la recherche de la recette, je la teste et rendez-vous au mois de mai prochain pour la recette….. si elle s’avère intéressante.

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le mai 17, 2014 dans Témoignages d'habitants

 

Étiquettes : , ,

2 réponses à “Voici revenu le temps du sureau …..

  1. Andy

    mai 18, 2014 at 11:37

    hmmm, cela met l’eau à la bouche. J’espère que nous aurons l’occasion de tester tout cela au cyber ! D’ailleurs repas tous ensemble prévu le lundi 30 juin midi, en espérant que vous serez dans notre région mam 😉

     
  2. luanazampieri

    octobre 30, 2014 at 1:16

    Super! c’est très bon! 🙂

     

Laissez-nous vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s