RSS

Retour à Lille

09 Avr

Je retrouve Lille après 30 années d’interruption. Et je découvre la ville d’ un œil neuf. Je vis dans un quartier sympa, songez donc : tous les commerces de proximité en un clic: marché U, pharmacie, cliniques, moult médecins et kinésithérapeutes, le mongy, le métro, le bus, des tas d’établissements religieux et pour finir, le cimetière  😉  ;-))  et pas n’importe lequel, le cimetière de l’Est  véritable bijou.

Il me fait penser au cimetière du Père Lachaise en miniature : des essences superbes, des noms prestigieux, enfin, connus tels Alexandre Desrousseaux (le P’tit Quinquin), Guy Moquet,  Roger Salengro, Alfred Mongy, et dernier en date: Pierre Mauroy. J’aimerais bien y être enterrée , connue ou non à proximité d’un bel arbre ! J’voulais insérer quelques photos de tombes qui me plaisaient mais il paraît qu’il faut une autorisation !! Le plus simple est donc de faire une recherche à ce sujet sur votre moteur de recherche préféré et de vous laisser prendre par l’atmosphère.

Ce qui m’a frappée aussi, c’est l’architecture. Toutes ces belles maisons! la brique, les mosaïques, les vitraux, les châteaux d’eau. Se promener le nez en l’air tout en surveillant ses pas, car ici comme ailleurs, les chiens laissent leurs dépôts.

Et que dire des activités qui animent Pellevoisin? Chacun peut y trouver son compte. Il y en a pour tous les âges, la diversité est la règle.

J’en démarre une  dans le Centre, j’ai choisi le cyber espace pour enrichir mes notions d’informatique, de créativité et  navigation sur le Net. Je n’en ferai pas trop d’éloge car les cours sont complets pratiquement avant d’être publiés.

En ce moment, je rencontre des  difficultés avec un travail de tricot chez moi, je pense donc  faire un tour dans cet atelier question de rencontrer d’autres personnes et de résoudre – je l’espère – mon problème.

Une semaine plus tard:   j’ai résolu, seule, mon problème de tricot. Il va falloir que je me booste du coup pour intégrer le cours .

La bièèèèère:  depuis que je suis ici, ma consommation de bière augmente. Je me dois de faire attention…

Autrefois, je m’en contentais lors de sorties entre copines lorsque nous déjeunions en  brasserie.Aujourd’hui, je n’ai plus besoin des brasseries ou des copines pour en boire. « Et pourquoi, me suis demandé?  – » parce qu’il y a du choix , de la qualité, de la couleur, que certains plats nécessitent son ingestion. Et qu’à côté de Lille, au Ploegsteert, se trouve la caverne d’Ali Baba de la bière ». Mais bon, je peux être quelques semaines sans en boire. C’est tout dire. Et d’ailleurs, » tout alcool est à consommer avec modération, son abus est dangereux »…

Je découvre au cyber espace un livre sur Lille ancien et ses brasseries dans le quartier Pellevoisin. Au moins 9 brasseries dans ce secteur. Toutes ont disparu aujourd’hui et pourtant le volume de bières dans les magasins est impressionnant, je ne sais pas encore où elles sont fabriquées.

Que de richesses à St Maurice Pellevoisin, j’en découvre à chaque coin de rue.

Trente années se sont écoulées et Lille n’est ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre.

Catimini

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le avril 9, 2014 dans Témoignages d'habitants

 

Étiquettes : , ,

Une réponse à “Retour à Lille

Laissez-nous vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s