RSS

Les mystérieux arbres du parc de la Mairie

20 Jan

Laissez-moi vous emmener faire une petite balade dans le parc de la mairie de quartier où vous allez pouvoir découvrir des arbres tout à fait exceptionnels.

De grandes grilles ouvertes vous invitent à entrer dans le jardin sur le devant de la mairie, mais il vous faudra en fait contourner cette élégante demeure pour découvrir le grand parc qui se trouve sur l’arrière, appelé Parc Barberousse !

Au moment où paraît ce blog, nous sommes en plein hiver. Je n’ai donc pas pu prendre en photo ces arbres dans toute leur splendeur. Le diaporama ci-dessous vous permettra donc de les admirer tels qu’ils sont en cette saison et de voir le panneau qui a été placé sur leur tronc. Dans le reste de l’article, vous découvrirez alors  des photos qui vous donneront un aperçu de leur robe d’été et surtout des explications sur leurs atouts.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’origine, cette  Mairie de quartier était une grande maison bourgeoise habitée au XIXème et début de XXème siècle par la famille Droulers (d’où son nom à l’époque de Château Droulers). Le propriétaire était passionné d’arbres, il s’en était d’ailleurs constitué une véritable collection en les faisant venir même du bout du monde, s’il le fallait ; C’était l’époque du plein essor de la botanique où son rôle s’était amplifié par l’effet de réseau entre les différents jardins botaniques du monde entier. Les pays procédaient alors régulièrement, entre eux, à l’échange de graines, de plantes, d’arbres afin de faire circuler les trésors infinis de la nature végétale sur d’autres terrains que les leurs et de partager leur émerveillement  !  Nous en avons d’ailleurs ici un bel exemple où tout a été choisi méticuleusement . Alors, n’ hésitez pas, lors de votre prochaine promenade dans les allées, à bien lever le nez  pour mieux admirer ces beaux spécimens de botanique et  à être fier qu’il soit dans notre quartier. Le petit plan ci-dessous va vous permettre de pouvoir mieux les localiser par leur numéro et vous pourrez aussi cliquer sur l’image pour voir apparaître le nom !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAavant mairie

 Le Tulipier de Virginie (4) ,

est un arbre feuillu de la famille des Magnoliacées. Il est originaire du sud et de l’est des Etats-Unis ; il a été introduit à Versailles en 1771 pour répondre à une demande de la reine Marie-Antoinette. Il peut mesurer de 50 à 60 mètres de haut, sa feuille jaune vert a une forme caractéristique, quant à sa fleur, elle est jaune et fait véritablement penser à une tulipe ! Son feuillage, particulièrement splendide, est très lumineux et vire du vert au jaune en automne. A noter qu’on utilise souvent son bois en sculpture.

En résumé, c’est un arbre majestueux !

Le Chêne pédonculé (7) ,

C’est une des deux espèces de chêne ( le chêne pédonculé et le chêne sessile ) ; il s’agit d’un arbre forestier par excellence, peu fréquent dans les parcs et jardins. Son bois sert surtout pour la fabrication des meubles et son fruit, le gland, qui mesure de 1 à 5 cm, fait le régal des écureuils ! Cet arbre a une longévité de 500 à 1000 ans.

Vous pouvez cliquer sur l’un des glands dans l’image en dessous pour découvrir comment faire de l’encre de chêne ! (explications tirées du  livre  pour les enfants: « De petits chemins en petits bonheurs » ). Cette encre était autrefois appelé « encre de notaire »parce qu’elle est indélébile !

SONY DSC

Glands de Chêne pédonculé

   – Le Hêtre pourpre (8) ,

Comme son nom l’indique, possède un feuillage pourpre très décoratif. C’est un arbre caduc, au port majestueux, dont le bois est principalement destiné à l’ameublement ; ses graines peuvent être consommées grillées, à la manière des châtaignes.

   – Le Pin sylvestre (10) ,

 Il s’agit d’un arbre de la famille des Pinaceae, tout comme le sapin ; il vient du nord de l’Europe ; ses feuilles sont des aiguilles de 3 à 5 cm de longueur, groupées par 2. On l’utilise couramment dans la fabrication de pâte à papier. A noter tout spécialement que, contrairement au Pin maritime, son écorce ne  fournit pas de térébenthine, avec laquelle on fait la célèbre essence de térébenthine  (excellent détachant bien connu des artistes-peintres qui s’en servent comme solvant pour la peinture à l’huile),  mais ses bourgeons (et parfois même sa résine) sont utilisés à usage médicinal pour leurs propriétés antiseptiques-bronchiques, notamment pour produire des sirops et des pastilles pour la toux.

pin_sylvestre_400

Pomme de Pin sylvestre

  – Le Frêne commun (14) ,

IMG_3141_1

Bouteille de Frenette

C’est un arbre qui peut mesurer jusqu’à 40 mètres de haut ; son bois est très recherché par les ébénistes car il est dur et souple à la fois : il sert, par exemple, à fabriquer des arcs.

Le frêne a également des qualités médicinales : son écorce sert à faire des préparations pour lutter contre la fièvre et ses feuilles,  pour combattre les rhumatismes. 

Ces feuilles permettent aussi de faire de la frênette  –  une boisson  artisanale  – appelée parfois aussi « champagne des forêts » ou bien  encore « boisson des moissons ».

Pour connaître la recette de la frênette,  cliquez sur la bouteille !  —>

– L’arbre mystérieux que vous allez découvrir à la manière de Julien Lepers …

 » Arbre au port majestueux, classé parmi les plus beaux du monde, ma feuille est bien reconnaissable par ses 5 lobes pointus, mes fruits sont des samares qui tombent en tournoyant sur elles-mêmes, appelées familièrement hélicoptères, pour la plus grande joie des enfants. Mon bois blanc et dur est employé en lutherie pour fabriquer dos et manches de violons et il est également utilisé pour faire les planches de skateboard. Symbole du peuple canadien, au printemps, la montée de ma sève donne un délicieux sirop ; je suis, je suis… :  » L’érable  » !!!

Mais, plus précisément, dans notre parc, il s’agit de :

 –  L’Érable sycomore (3) ,

C’est-à-dire, le géant des érables, une sorte d’érable, d’un arbre à tiges élancée, qui peut atteindre jusqu’à 35 mètres de hauteur et dont le tronc peut mesurer jusqu’à 2 mètres de diamètre. Mais, au printemps, les jardiniers de la ville de Lille ne pourront pas, ici, enfoncer un tuyau dans son écorce pour  en laisser couler la sève dans un seau, comme le font leurs homologues canadiens,  car celle-ci ne contient que 3 pour cent de sucre et n’est pas donc pas consommée !

Voici néanmoins une petite photo de sirop d’érable qui nous donne bien envie et qui nous rappelle d’en acheter  pour notre prochaine « crêpes-party » à St-Maurice- Pellevoisin ! Non ?

sirop-érable

Crêpe au sirop d’érable

   – Le Ginkgo Biloba (5) ,

Il nous accueille et nous attend, majestueux et serein !  Ah, mon préféré ! Quel arbre extraordinaire ! Il a même été classé  » Arbre Remarquable « ; il est très résistant ( il peut vivre jusqu’à 2500 ans !!! ). C’est la plus ancienne famille d’arbres connue puisqu’elle serait apparue il y a plus de 270 millions d’années, avant même   l’apparition des dinosaures, donc !!! Il poussait alors à l’état naturel dans le sud-est de la Chine, puis au Japon et en Corée, aux alentours du XIXème siècle. Et c’est en 1930 qu’un botaniste en a ramené de jeunes pousses  en Europe.

On l’appelle aussi « l’arbre aux mille écus » en raison de l’aspect de ses feuilles qui prennent une teinte jaune doré à l’automne. Cet arbre ne connaît ni les parasites ni  les maladies… il a bien de la chance !

Les Ginkgo sont des arbres dioïques, c’est-à-dire des arbres dont le pied produit soit des fleurs mâles, soit des fleurs femelles. Seuls les arbres aux fleurs femelles produisent des fruits. On a pu voir, cet automne, de nombreux fruits au pied de notre Ginkgo, c’est donc un arbre « femelle ». Ses feuilles sont particulièrement reconnaissables à leurs deux lobes en forme d’éventail (d’où le nom de « Biloba »).

S’il est utilisé dans la médecine traditionnelle depuis l’antiquité et actuellement pour de nombreux médicaments, c’est parce qu’il contient des flavonoïdes très actifs mais, attention, ses fruits (ou graines) –  qui ressemblent à des mirabelles – contiennent des substances qui peuvent se révéler toxiques.  Cet arbre-là a été classé  » Arbre Remarquable  » en 2002, label attribué à un arbre repéré pour sa qualité exceptionnelle  ( âge, dimensions, forme, force, rareté .. ).  Comme le précise  l’Office National  des Forêts :  » Certains monuments naturels, comme les arbres remarquables, méritent d’être préservés et parfois valorisés…. inventoriés, ils font l’objet d’une attention privilégiée de la part des gestionnaires forestiers « .  Ils constituent, en  effet, un patrimoine culturel tout autant que naturel  !  Comme le disait déjà, en 1899, le directeur des Eaux et Forêt :  » de tels arbres font partie de la richesse esthétique de la France, ils ajoutent  à la beauté de ces paysages, ils amènent des visiteurs… »

ginkgo-biloba-larbre-aux-mille-ecus-l-2

Gingko biloba

Ginkgo_biloba_007

Le Tilleul argenté  (22) ,

Cet arbre fleurit fin juillet  ; il est originaire des rives de la Mer Noire et du Caucase.

Ses fleurs séchées sont utilisées pour fairer des tisanes à propriétés médicinales. Qui n’a jamais  entendu parler du « petit tilleul du soir » ?

   – Le Marronnier d’Inde (6) ,intoxication. Pourtant, mais à des dosages précis, le marron d’Inde est utilisé pour la santé et certains d’entre-vous, même, se souviendront peut-être d’avoir connu une mamie  qui en glissait un au bout du lit pour éviter les crampes nocturnes !

Aesculus_hippocastanum_fruit

   – Le Charme commun (24) ,

C’est un arbre de la même famille que le chêne et le hêtre ; il est originaire d’Asie Mineure. On le distingue facilement dans le parc par son tronc cannelé, comme formé de muscles longs et légèrement sinueux. Ses petites feuilles, à l’aspect gaufré, sont dites marcescentes. Elles sèchent en automne, prenant alors la couleur jaune, rouge ou orange et restent attachées à l’arbre jusqu’à la fin de l’hiver. Ainsi, toute l’année,  le Charme nous fait profiter de son beau feuillage. Son bois sert à fabriquer de la pâte à papier ou est utilisé comme bois de chauffage car il a un bon pouvoir calorifique. Ses feuilles sont un excellent fourrage : en effet, tous les animaux l’acceptent bien !

   – Le Cyprès chauve (18) ,

Nous découvrons à cet emplacement un arbre originaire de Louisiane, qui peut atteindre jusqu’à 50 mètres. C’est une espèce qui s’adapte parfaitement aux milieux humides, car, dans son milieu d’origine, il avait le plus souvent les « pieds » dans l’eau. Cet arbre porte tout particulièrement bien son nom car il perd ses aiguilles contrairement aux autres espèces de cyprès ! Il fait en effet partie des conifères…Le pauvre est le chétif de la famille !

C’est un arbre qui, contrairement à ce que son nom indique, n’est pas originaire d’Inde mais d’Albanie ! Il tire son nom de la ressemblance de ses graines avec le marron,  qui, lui, est comestible. Ici, dans ce parc, bien écervelé celui qui en mangerait car il risquerait une sérieuse

   – Le Buis (28) ,

Arbre incontournable des jardins « à la française », comme à Versailles ou à Vaux-le-Vicomte, il est souvent taillé, et parfois sous différentes formes originales. Par ailleurs, il sert souvent de très belles bordures dans les jardins. Dans le parc de la Mairie,  il est immense et c’est peut-être même le plus grand buis sauvage de France, à l’état naturel. C’est un arbuste peu exigeant avec un feuillage brillant et très persistant. Ses feuilles et son bois filtré donnent une teinture auburn aux cheveux. Il est d’ailleurs encore utilisé aujourd’hui dans les colorations végétales pour foncer les cheveux et cacher « les gris ».

Voici, plus bas, une photo d’un topiaire original (on appelle topiaire l’art de conduire et de tailler les végétaux pour en faire des sculptures vivantes).

topiaire_1297458434

Topiaire couple sur un banc

   – Le Robinier faux-acacia (23).

Cet arbre est très utilisé pour les usages en extérieur parce que son bois est imputrescible ; par exemple, les balises du parcours d’orientation du Parc de la Citadelle  de Lille ont été fabriquées avec le bois d’un Robinier tombé lors de la tempête de Janvier 2007. Ses fleurs blanches sont très parfumées et peuvent faire de très bons beignets. La photo ci-dessous devrait vous mettre l’eau à la bouche !

 – Le Houx  (9) ,

Un arbre qui est considéré comme une des plantes du Nouvel An, avec ses feuilles dentelées et piquantes et ses petites boules rouges ; il est très recherché comme décoration pour son feuillage persistant !

houx

Le Houx

   J’espère que ce tour du parc Barberousse vous aura bien plu et surtout vous aura donné envie d’aller découvrir ces arbres sur place, par vous-mêmes ! Par ailleurs, pour préparer cette découverte ou la prolonger,  je ne saurais que trop vous conseiller les ouvrages suivants :

« Les arbres sont nos meilleurs alliés »  de Francis Hallé

                                        « Plantes médicinales du Nord-Pas-de-Calais »  de Vincent Delbecque ( merci à lui, au passage, pour sa recette de la Frênette et ses précieux conseils pour la fabrication de l’encre de Chêne)

« Carnet de voyage d’un botaniste » de Jean-Marie Pelt.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 réponses à “Les mystérieux arbres du parc de la Mairie

  1. Andy

    janvier 20, 2014 at 6:48

    il est trop beau cet article Nadine, bravo !

     
  2. Fleurine Arriaran

    février 20, 2014 at 10:05

    Très bel article Nadine avec de belles photos et de bonnes explications ! J’en ai appris des choses sur les arbres grâce à vous ! A bientôt, Fleurine.

     
  3. georges

    mars 3, 2014 at 5:30

    Bonjour Nadine,
    Bravo pour ce bel article bien documenté qui incitera vos lecteur à se rendre dans ce parc que le printemps mettra bientôt en scène avec ses mille variations de l’évolution saisonnière. Parc de Barberousse à Saint-Maurice, parc de Pamplemousses à l’île Maurice… De belles promenades dans des endroits où nous attendent ces plantes et arbres réconfortants…Amicalement, Georges

     

Laissez-nous vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s